Vidéos disponibles sur YouTube

Un bon pot-au-feu com­porte plusieurs vian­des: un morceau de plat de côtes, un autre dans le gîte, un dans la culotte, un os à moelle, un petit jar­ret de veau…Le mieux est de cuire le pot-au-feu en 2 phas­es: 2 fois 2 heures en com­mençant la pre­mière phase la veille. Le bouil­lon se con­serve au frais 2 à 3 jours et avec le reste de la viande vous pou­vez pré­par­er une salade froide de boeuf.

Ingré­di­ents: 1 kg de viande de boeuf ( voir la présen­ta­tion) — 1 os à moelle — 1 jar­ret de veau — 4 poireaux ficelés — 8 carottes moyennes — 3 navets — 1 coeur de chou — 1 branche de céleri — 3 gros oignons piqués d’un clou de girofle — 1 gousse d’ail — 5 échalotes — un bou­quet gar­ni — 1 cuil. à soupe de sel — poivre en grain

- Plongez dans 3 litres d’eau froide la viande, l’os, le sel, le poivre, les oignons, l’ail, les échalotes, le bou­quet gar­ni et la branche de céleri et faites bouil­lir pen­dant 1h30 à 2 h.
— Réservez dans un endroit frais, cocotte à moitié couverte.
— Plus tard, le lende­main ou juste après, faites repren­dre l’ébul­li­tion en ajoutant tous les légumes pelés, cou­vrez et lais­sez cuire env­i­ron 2 heures, la viande doit être très moelleuse et le bouil­lon très concentré.
— Passez le bouil­lon dans une pas­soire fine avant de vous en servir ( nature ou avec des ver­mi­celles) et installez la viande sur un plat avec les légumes autour. Servez aussitôt.

Si vous n’aimez pas le goût du chou, faites-le blanchir séparé­ment pen­dant 10mn dans une casse­role d’eau bouil­lante salée et rajoutez-le dans la cocotte 30 mn avant la fin de la cuisson.
Accom­pa­g­nez le pot-au-feu de raifort, de moutarde, de gros sel et de cor­ni­chons. Vin con­seil­lé: un bon vin rouge ( Anjou, Bor­deaux ou Beaujolais).


Pot-au-feu ?