- ABC RECETTES - https://abcrecettes.com -

Couscous ?

C’est en Afrique du Nord, y a près de 2000 ans, que les Berbères inventèrent une façon originale de préparer la semoule de blé : en la roulant, légèrement humidifiée, en petits grains sphériques.
Le couscous est le plat traditionnel des pays du Magreb (Algérie, Maroc, Tunisie); il existe de nombreuses variantes (poulet, mouton, poisson, légumes…). Celui-ci est plus typiquement tunisien. Si vous aimez les mets épicés, servez ce couscous avec, à part, un peu de harissa (pâte de piment, ail et épices) diluée dans quelques gouttes d’eau chaude; la meilleure se trouve dans les épiceries orientales.

Ingrédients pour 6 à 8 pers.: 600 g de couscous (grain moyen) – 80 g de beurre mou, 2 cuil. d’huile – 1 kg d’agneau en morceaux (épaule et collier) – 4 oignons et 4 gousses d’ail – 1 kg de tomates – 1 petite boîte de coulis de tomates – 1 poivron rouge – 1 branche de céleri – 1 courgette – 500 g de carottes – 500 g de navets nouveaux – 500 g de pois chiches (1 boîte) – 1 tranche de potiron (facultatif) –  2 cuil. à soupe d’épices pour couscous –  4 cuil. à soupe ou plus d’huile d’olive – sel et poivre, harissa

– Faites revenir la viande sur toutes ses faces dans 3 cuillerées d’huile, dans une grosse cocotte.
– Pendant ce temps, pelez les oignons et coupez-les en fines lanières; pelez les carottes, les navets, la courgette, le potiron et coupez-les en petits morceaux; enlevez le coeur du poivron et coupez-le en fines lanières; coupez en lanières également la branche de céleri. Ebouillantez les tomates quelques secondes puis pelez-les, épépinez et concassez-les, réservez.
– Sortez les morceaux de viande de la cocotte dès qu’ils sont dorés, ajoutez une cuillerée d’huile puis mettez-y les oignons, salez et remuez quelques secondes sur feu moyen puis ajoutez tous les légumes préparés sauf le potiron et la courgette, puis l’ail pelé et haché, le coulis de tomates, la viande, les pois chiches rincés et égouttés, les épices orientales, salez et poivrez, remuez bien.
– Ajoutez de l’eau, le liquide doit arriver au niveau des ingrédients, goûtez pour rectifier l’assaisonnement, couvrez et laissez cuire à feu moyen pendant 40 mn; puis, rajoutez les morceaux de courgette et de potiron sans remuer et laissez encore cuire au moins 45 mn. En fin de cuisson, vous pourrez cuire à découvert s’il y a trop de liquide.
– Pendant ce temps, préparez la semoule: mêmes proportions d’eau bouillante salée et de semoule préalablement humectée à l’huile d’olive, versez l’eau bouillante sur la semoule, couvrez, laissez gonfler 5 mn, égrénez parfaitement à la fourchette. Ajoutez le  beurre ramolli en morceaux puis incorporez bien.
– Servez le tout chaud, la semoule à part.

Pour un couscous plus festif, rajoutez des mergez et/ou des boulettes de viande.

Vin conseillé: Un Beaujolais-Villages.

Agneau aux épices de Noël ?

Posted By BG On In FRANCE | No Comments

Ingrédients:

4 souris d’agneau
3 c à soupe d’huile
3 gros oignons coupés en 4
3 gousses d’ail haché
1 c. à café de cardamome
2 c. à soupe de gingembre frais haché
1 c à café de cannelle
1 pincée de muscade
1 anis étoilé
2 clous de girofle
1/2 cube de bouillon de légumes dilué dans 2 verres d’eau chaude
le jus d’une orange et son zeste
2 c à soupe de miel
sel et poivre

Préparation:

– Dans une grande cocotte, faites chauffer l’huile et revenir les souris d’agneau sur toutes leurs faces.
– Ajoutez alors les oignons puis l’ail et les épices, remuez.
– Versez le jus d’orange et son zeste, le bouillon, le miel, salez légèrement (le bouillon est déjà salé) et poivrez, remuez.
– Couvrez puis enfournez pour 3 à 4 heures.

Servez avec des patates douces cuites au four ou en purée

Daube de bananes ?

Posted By BG On In ANTILLES | No Comments

Ce plat se prépare avec des bananes légumes que vous trouvez sur les grands marchés ou dans des épiceries exotiques. On peut également les préparer à la béchamel (cf recette bananes en gratin).

Ingrédients: 4 bananes bien mûres (tachetées de noir) – 4 cuil. à soupe d’huile – 2 oignons moyens ou 1 gros – cives ou ciboulettes – sel et poivre.

– Epluchez les bananes et coupez-les en 2 morceaux, dans le sens de la largeur.
– Faites revenir dans l’huile les bananes sur toutes les faces dans une poêle, réservez.
– Remplacez les bananes par les oignons coupés en fines lamelles, faites revenir et ajoutez les herbez hachées, les bananes, le sel et le poivre, et un verre d’eau.
– Couvrez et laissez cuire à feu très doux pendant environ 30 mn en surveillant le jus de cuisson, il sera nécessaire de mouiller régulièrement avec un peu d’eau.
– Servez chaud.

Cette daube se marie parfaitement avec un gigot d’agneau.

Borchtch ou soupe russe ?

Posted By BG On In RUSSIE | No Comments

La soupe occupe une place très importante dans la cuisine russe; souvent plat unique, elle est préparée de multiples façons. Elle est la composante quasi obligatoire d’un repas complet en Russie. On ne l’appelle pas d’ailleurs soupe, mais  » pierviy  » (le premier). Les plus fameuses: d’abord le borchtch, puis le Chtchi ( soupe au chou), les oukha (soupe de poisson) et les solyanka (viande ou poissons avec des cornichons) et rassolnik (abats de volaille, riz ou orge).
D’origine ukrénienne mais il en existe de nombreuses variantes.
Dans cette recette, la betterave est à l’honneur. Ce borchtch extraordinaire nous a été préparé par Masha de Moscou.

Ingrédients: 1 kg de viande de boeuf en gros dés (dans la tranche ou macreuse) – 1 grosse betterave crue – 2 carottes – 2 gros oignons – 3 tomates – 1 gros chou blanc – 5 à 6 pommes de terre moyennes – vinaigre blanc – sucre blanc – purée de tomate – 3 gousses d’ail – poivre en grains – persil, aneth, coriandre, laurier frais – crème aigre ou fraîche – huile – sel et poivre.

– Dans une grosse cocotte, mettez la viande, recouvrez d’eau froide (2,5 fois la hauteur de la viande), portez à ébullition, ajoutez un oignon pelé entier, couvrez, laissez cuire à feu moyen pendant 1h30, écumez régulièrement.

– Pendant ce temps, épluchez la betterave, coupez-la en fines lamelles. Mettez un peu d’eau à bouillir dans une casserole, ajoutez 1 grande cuillerée de vinaigre blanc, 1 cuillère à soupe de sucre blanc et 2 cuillères à soupe de purée de tomate, ajoutez la betterave, couvrez et laissez cuire à feu doux 3 à 5 mn, réservez.

– Préparez le reste des légumes: pelez les carottes et rapez-les grossièrement, pelez l’oignon et coupez-le en fines lamelles, pelez et rapez les tomates grossièrement, coupez le chou en 4 puis en fines lanières, les pommes de terre en petits dés.

– Dans une poêle, faites revenir dans un peu d’huile les carottes et les tomates râpées, l’oignon émincé, réservez.

– Quand la viande est presque cuite, retirez l’oignon, ajoutez le chou en lanières, laissez reprendre l’ébullition, couvrez et laissez cuire 5 mn.

– Ajoutez les pommes de terre en dés et le poivre en grains (10 à 15 grains), 1 feuille de laurier, la betterave et son jus, laissez reprendre l’ébullition, rajoutez alors le contenu de la poêle, mettez une partie des herbes hachées (aneth et persil), salez, couvrez, laissez cuire environ 15 mn.

– Eteignez le feu, ajoutez les 3 gousses d’ail hachées, couvrez et laissez reposer 10 mn avant de servir.

Servez dans des bols la crème et les herbes hachées (aneth, coriandre et persil).

Dinde au champagne ?

Posted By BG On In FRANCE | No Comments

Cette recette est excellente pour un repas de Noël. Choisissez de préférence une dinde plutôt qu’un dindon (plus sec), une bête jeune a le bec flexible et les pattes noires et lisses.

Ingrédients: 1 dinde de 4 kg environ – 500 g de veau maigre haché – 200 g de jambon cru haché – 1 bocal de marrons au naturel – 2 kg de pommes ( Reinette ou Canada) – 1 petite boîte de pelure de truffe – 1 bocal d’airelles au sirop – 4 cuil. à soupe de crème fraîche – 2 oeufs – 1 petit verre de champagne – 2 cuil. à soupe d’huile – sel et poivre.

– Faites préparer la dinde par votre volailler et réservez le foie et le gésier.
– Dans un peu d’huile (1 cuil. à soupe), faites revenir le veau, le jambon, le foie et le gésier hachés menu.
– Passez le tout au mixer puis ajoutez la crème, la moitié des marrons, les oeufs battus, le champagne et les pelures de truffe. Salez et poivrez.
– Farcissez la dinde avec ce mélange, cousez avec un gros fil.
– Enduisez la dinde du reste d’huile, salez et faites cuire au four ( th 6, 220 ° C ) pendant 2 heures en arrosant régulièrement.
– Quand la dinde est prête, gardez-la au chaud et mettez au four les pommes entières évidées et légèrement beurrées entourées du reste des marrons pendant environ 20 mn (quand c’est cuit, le couteau s’enfonce facilement)
– Versez dans chaque pomme une cuillerée d’airelles tièdes et servez avec la dinde encore chaude avec sa sauce ( grattez le fond du plat de cuisson de la dinde avec un peu d’eau sur feu doux puis versez dans une saucière).

Vous pouvez rajouter en garniture une crème de marrons accompagnée d’une gelée de groseilles. Vin conseillé: pourquoi pas un dîner au champagne? mais vous pouvez également servir un Saint-Joseph rouge, un Sancerre rouge ou encore un Meursault blanc.

Endives (ou chicons) au jambon ?

Posted By BG On In BELGIQUE | No Comments

Excellent repas d’hiver à condition de choisir de belles endives bien lisses et du jambon de la meilleure qualité.

L’endive est traditionnellement appelée chicon dans le nord de la France et en Belgique ou encore witloof, mot flamand signifiant feuille blanche.

Ingrédients: 12 endives – 6 tranches de jambon, épaisseur moyenne – 40 g de beurre – 50 g de farine – 1/2 litre de lait – 100 g de gruyère râpé – sel et poivre – noix de muscade râpée.

– Cuisez les endives à la vapeur en prenant soin de creuser la base pour enlever la partie dure.
– Egouttez-les, séchez-les, salez, poivrez et réservez.
– Préparez la sauce: faites fondre le beurre, ajoutez la farine, remuez quelques instants. Versez le lait et remuez jusqu’à épaississement de la sauce. Salez, poivrez et mettez un peu de muscade râpée. Rajoutez la moitié du fromage et réservez.
– Coupez les tranches de jambon en 2, et enveloppez les endives, installez-les dans un plat allant au four et versez la sauce par dessus, saupoudrez du reste de gruyère râpé et faites gratiner pendant 15 mn à four chaud.

Servez avec une grande laitue à la ciboulette.
Vin conseillé: Touraine Sauvignon ou Alsace Pinot noir.

Riz aux pignons de pin et raisins secs ?

Posted By BG On In LIBAN | No Comments

Les pignons de pin et l’huile d’olive sont très employés dans la cuisine libanaise; ce riz parfumé peut accompagner un rôti, des travers de porc ou encore une volaille rôtie.

Ingrédients: 450 g de riz à longs grains – 5 cuillerées à soupe d’huile d’olive – 2 oignons nouveaux finement hachés – 4 cuillerées à soupe de pignons de pin – 2 cuillerées à soupe de raisins de Corinthe – 1 dose de filaments de safran – coriandre et persil frais – sel et poivre.

– Versez l’huile dans une poêle, faites revenir les oignons hachés pendant environ
5 mn à feu moyen.
– Ajoutez les pignons de pin, faites dorer légèrement puis ajoutez les raisins de Corinthe, le safran, le riz, remuez pendant une minute toujours sur feu moyen.
– Couvrez d’eau (environ 700 ml), salez et faites cuire à feu vif, couvert, jusqu’à ce que l’eau commence à réduire, éteignez alors le feu et laissez couvert ainsi pendant 20 mn. Le riz doit devenir tendre et toute l’eau doit être absorbée.
– Servez chaud accompagné des herbes hachées dans un petit bol.

Poivronade de poulet aux graines de fenouil et quinoa ?

Posted By BG On In FRANCE | No Comments

Ingrédients pour 4 personnes: – 4 filets de poulet en morceaux – 300g quinoa – 2 poivrons rouges – 3 tomates – 3 oignons  – 1 c. à café de grains de fenouil – 1 pincée de paprika en poudre – huile d’olive – sel et poivre.

– Faites bouillir un grand volume d’eau salée dans une casserole, faites-y cuire le quinoa une dizaine de minutes.
– Pendant ce temps, dans une grande poêle, versez un peu d’huile d’olive et faites revenir les oignons coupés en morceaux, ajoutez les poivrons coupés en lanières et les tomates en morceaux, couvrez et laissez cuire à feu moyen quelques minutes en remuant de temps en temps.
– Quand les légumes sont bien moelleux, ajoutez les morceaux de poulet, les grains de fenouil, le paprika, le sel et le poivre, remuez jusqu’à cuisson complète, à feu vif.
– Servez aussitôt le poulet avec sa garniture.

Moussaka ?

Posted By BG On In GRECE | No Comments

La préparation est assez longue mais le résultat en vaut la peine!

Ingrédients: huile d’olive – 2 grosses aubergines – 500 g de viande hachée (boeuf ou/et mouton) – 2 oignons – 2 gousses d’ail – 3 cuil. à soupe de purée de tomate – 1 cuil. à soupe de persil – 4 petites pommes de terre cuites – 3 à 4 petites tomates – Pour la sauce: – 50 g de beurre – 50 g de farine – 5 dl de lait – 2 blancs d’oeuf – 50 à 100 g de gruyère râpé – sel et poivre.

– Coupez les aubergines en tranches assez fines et faites-les dorer sur toutes les faces dans une poêle avec de l’huile d’olive. Cette opération est longue et délicate car l’huile doit être à la température idéale pour que les aubergines n’absorbent pas trop de graisse, mettez-les après sur du papier absorbant en appuyant bien sur les 2 faces pour les faire dégorger le maximum d’huile, réservez.
– Dans une poêle, faites revenir dans très peu d’huile les oignons, le persil et l’ail hachés, ajoutez la viande et remuez bien à la fourchette et écrasez pour éviter la formation de boulettes, ajoutez à la fin la purée de tomate et le sel, réservez.
– Dans un grand plat à four, disposez une couche d’aubergines, puis une couche de viande, une couche de tomates coupées en tranches, puis une couche d’aubergines, une couche de pommes de terre en tranches, une couche de viande et enfin une couche d’aubergines.
– Préparez la sauce: dans une casserole sur feu moyen, faites fondre le beurre, ajoutez la farine, remuez puis versez le lait, remuez encore jusqu’à obtention d’une sauce épaisse, salez et poivrez.
Battez les blancs en neige et incorporez-les à la béchamel refroidie.
– Couvrez le dessus de la moussaka de cette sauce puis saupoudrez de râpé.
– Mettez à four chaud (180 °C) et laissez cuire de 20 à 45 mn, Couvrez d’un papier aluminium les 15 premières minutes, à la fin, le dessus doit être bien doré. Servez chaud.

Servez avec une laitue ou des crudités, des concombres en bâtonnets, par exemple. Vin conseillé: vin rouge Retsina. Un conseil pour la cuisson des aubergines pour ceux qui veulent éviter d’avoir un plat trop gras: placez les tranches sur la plaque huilée du four, passez le pinceau huilé sur les faces visibles et faites cuire au four chaud jusqu’à ce qu’elles deviennent légèrement dorées, faites 2 fournées si nécessaire.